Le guide ultime pour se ré-inventer, par James ALTUCHER

 

JAMES ALTUCHER

James ALTUCHER

Voici les règles :

Je me suis trouvé au niveau zéro plusieurs fois, j’y suis revenu plusieurs fois, et j’ai recommencé et recommencé. J’ai commencé des carrières entièrement nouvelles. Les gens qui me connaissaient alors ne me connaissent plus maintenant. Et ainsi de suite.

J’ai du changer de carrière plusieurs fois. Parfois parce que mes centres d’intérêt avaient changé. Parfois parce que tous les ponts avaient été brûlés derrière moi, parfois parce que j’avais désespérément besoin d’argent. Et parfois juste parce que je détestait tout le monde dans mon ancienne carrière ou bien c’est eux qui me haïssaient.

Il y a d’autres façons de se réinventer. Ne prenez pas tout ce que je dis au pied de la lettre. Ce que je vous présente ici est ce qui a fonctionné pour moi.

Et je l’ai vu fonctionner aussi pour quelques centaines de personnes. Au travers d’interviews, au travers de courriers que les gens m’écrivaient, au travers des événements des 20 dernières années. Vous pouvez l’essayer, ou pas.

A) La ré-invention ne s’arrête jamais.

Chaque jour vous vous ré-inventez. Vous êtes toujours en mouvement. Mais vous décidez chaque jour : en avant ou en arrière.

B) Vous partez du début.

Chaque étiquette que vous réclamez du passé est juste de la vanité. Vous étiez docteur ? Vous étiez sur-diplômé des meilleurs écoles ? Vous aviez des millions ? Vous aviez une famille ? Tout le monde s’en fout.

Vous avez tout perdu. Vous êtes à zéro. N’essayez même pas d’annoncer autre chose.

C) Vous avez besoin d’un mentor.

Autrement vous aller sombrer jusqu’au fond du trou. Quelqu’un doit vous montrer comment bouger et respirer. Mais ne vous inquiétez pas pour trouver un mentor (voir ci-dessous).

D) Il y a trois types de mentors.

– Direct : quelqu’un qui est devant vous et et vous montre comment il a fait ça. C’est quoi « ça » ?

Attendez un peu.

A propos, les mentors ne sont pas comme dans « Karaté kid ». Au final, la plupart des mentors vous haïront.

– indirect : les livres. Les films. Vous pouvez déléguer 90% de votre mentorat aux livres et autres sources. 200 à 500 livres sont équivalents à un bon mentor. J’y placerai des bouquins pour l’inspiration. Quelles que soient vos convictions, enracinez-les en lisant chaque jour.

– Tout est un mentor. Si vous êtes à zéro et que vous avez une passion pour la ré-invention, alors tout ce que vous verrez sera une métaphore pour ce que vous voulez réaliser. Les arbres que vous voyez, avec les racines que vous ne voyez pas, avec l’eau souterraine qui les nourrit est une métaphore pour la programmation sur un ordinateur si vous reliez les points.

Pour tout ce que vous voyez, vous pourrez relier les points.

E) Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de passion pour quoi que ce soit. Vous avez une passion pour votre santé. Commencez là. Faites de petits pas. Vous n’avez pas besoin d’une grande passion pour réussir. Faites ce que vous faites avec amour et le succès sera un symptôme naturel.

F) Le temps qu’il faut pour se ré-inventer : cinq ans. Voici une description des cinq ans :

Année un : Vous partez dans tous les sens et lisez tout ce que vous trouvez et vous commencez juste à BOUGER.

Année deux : Vous savez à qui vous devez parler et avec qui prendre contact. Vous BOUGEZ chaque jour. Vous avez finalement compris à quoi ressemble l’échiquier dans votre nouveau monde.

Année trois : Vous assurez assez pour commencer à faire un peu d’argent. Ce n’est probablement pas encore assez pour un revenu principal.

Année quatre : vous assurez un revenu correct.

Année cinq : vous vous créez une richesse certaine.

Parfois je me retrouve frustré dans les années 1 à 4. Je me dis : « Pourquoi je n’y suis pas encore ? » Et je balance un coup de poing sur le sol et je me blesse, puis je jette violemment une noix de coco sur le sol dans un rituel bizarre. C’est OK. Continuez. Ou arrêtez tout et changez de terrain.

Cela n’a pas d’importance. A la fin tu es mort et c’est difficile de se ré-inventer.

G) Si vous faites ça plus vite ou moins vite, y ‘a un truc qui cloche. Google est un bon exemple.

H) C’est pas juste pour l’argent.

Mais l’argent est un bon mètre étalon. Quand les gens disent « Ce n’est pas pour l’argent » ils devraient être sûrs d’avoir un bon mètre étalon à proposer.

« Et pourquoi ne pas juste faire ce que tu aimes ? » Il y aura des jours où tu n’aimes pas ce que tu fais. Si tu fais ça uniquement pour l’amour, alors cela te prendra bien plus que cinq ans.

Le bonheur est seulement une perception positive dans notre cerveau. Certains jours tu seras malheureux. Notre cerveau est un outil que nous utilisons. Ce n’est pas qui nous sommes.

I) Quand pouvez-vous dire « Je fais X ! » Quand X est ma nouvelle carrière ?

Aujourd’hui.

J) Quand est ce que je peux commencer à faire « X » ?

Aujourd’hui.

Si vous voulez peindre, achetez aujourd’hui une toile et de la peinture, commencez à acheter 500 livres, un après l’autre, et commencez à peindre. Si vous voulez écrire, faites ces trois choses :

– lisez

– écrivez

– prenez votre auteur favori et recopiez votre histoire favorite mot pour mot. Demandez-vous pourquoi il a écrit chaque mot. Il est votre mentor aujourd’hui.

Si vous voulez lancer une entreprise, commencez à préciser noir sur blanc votre idée. La ré-invention commence aujourd’hui. Chaque jour.

K) Comment je gagne de l’argent ?

A la troisième année, tu as investi 5000 à 7000 heures. C’est assez pour être dans le top 200 / 300 dans le monde dans n’importe quoi. Le top 200 dans n’importe quelle activité gagne bien sa vie.

Arrivé à l’année 3, tu auras compris comment faire de l’argent. A l’année 4 tu pourras « scaler », optimiser et vraiment bien gagner ta vie. Certains s’arrêtent à l’année 4.

L) A l’année 5 tu es dans le top des 30 /50, alors tu peux vraiment créer des richesses.

M) C’est quoi « ça » ? Comment je découvre ce que je devrai faire ?

N’importe quel domaine dans le quel tu te sens de lire 500 bouquins. Va à la bibliothèque et trouve. Si ça te saoule trois mois plus tard, retourne à la bibliothèque.

C’est OK de se faire des illusions parfois. Y’a ça aussi dans l’échec.

Le succès est meilleur que l’échec, mais les plus grandes leçons se trouvent dans l’échec.

Très important : « Y’a pas le feu au lac ! » Tu vas te ré-inventer plusieurs fois, si tu vis une vie intéressante. Tu va te planter en te ré-inventant plusieurs fois. C’est fun ça aussi.

Plusieurs ré-inventions font de ta vie un livre d’histoires plutôt qu’un simple manuel de base. Certains veulent que le livre de leur vie ressemble à un manuel scolaire, moi je préfère qu’il ressemble à un livre d’histoires.

C’est pour cela que la ré-invention, ça arrive chaque jour.

N) Les choix que tu fais aujourd’hui seront dans ta biographie demain. Fais des choix intéressants et tu auras une biographie intéressante.

N 1) Les choix que tu fais aujourd’hui seront dans ta biologie demain (merci à Claudia).

O) Et si j’aime un truc bizarre ? Comme l’archéologie biblique ou les guerres du 11ème siècle ?

Répète toutes les étapes précédentes et dans 5 ans tu créeras des richesses. Je n’ai aucune idée de comment cela arrivera. Mais ne cherche pas à apercevoir la fin de la route quand tu n’en n’es qu’au premier pas.

P) Et si ma famille veut que je devienne comptable ?

Combien d’années as-tu promis à ta famille ? 10 ans ? Ta vie entière ?

Alors attend ta prochaine vie. La bonne nouvelle c’est que : c’est toi qui choisis.

Choisis la liberté plutôt que la famille. La liberté plutôt que les préjugés. La liberté plutôt que le gouvernement. La liberté plutôt que de faire plaisir à tout le monde. Alors tu te feras plaisir.

Q) Mon mentor veut que je fasse à SA manière.

C’est ok. Apprend à faire à SA manière. Et après fais le à TA manière. Avec respect.

Heureusement personne n’a un flingue braqué sur ta tête. Sinon tu dois le faire à sa manière jusqu’à ce qu’il baisse son flingue.

R) Ma femme s’inquiète de savoir comment je vais assurer l’avenir des enfants ?

Alors, une fois que tu a finis de bosser 16 heures par jour, 7 jours sur 7 en tant que procréateur, utilise ton temps de reste pour te ré-inventer.

Quelqu’un qui se ré-invente a TOUJOURS du temps de reste. Une partie de la ré-invention, c’est de collecter des petits morceaux de temps ici et là et de les plier de la manière que tu souhaites.

S) Et si mes amis pensent que je suis barjo ?

Quels amis ?

T) Et si je veux être astronaute ?

Ce n’est pas de la ré-invention. C’est un métier spécifique. Si tu aimes « l’espace » il y a des tas de carrières. Richard Branson voulait être astronaute, et il a lancé Virgin Galactic.

U) Si j’aime sortir boire et faire la fête ?

Relis cet article dans un an.

V) Et si je suis occupé à tromper mon mari, ma femme, ou un partenaire ?

Relis cet article dans deux ou trois ans quand tu seras fauché, sans travail et que personne ne t’aime.

W) Et si je n’ai aucune compétence ?

Relis B).

X) Et si je n’ai aucun diplôme ou bien un diplôme sans intérêt ?

Relis B).

Y Et si je dois d’abord rembourser des dettes ?

Relis R).

Z) Comment ça se fait que j’ai toujours l’impression d’être à l’extérieur d’une bulle où je ne peux entrer ?

Albert Einstein était dans ce cas : Personne dans l’establishment ne voulait le prendre.

Tout le monde se sent « imposteur » à un moment ou un autre. La forme la plus élevée de créativité est née du scepticisme.

AA) Je ne peux pas lire 500 livres. Quel est le livre que je devrais lire pour l’inspiration ?

Laisse tomber.

BB) Et si je suis trop malade pour me ré-inventer ?

La ré-invention va booster toutes les productions chimiques positives de ton corps : sérotonine, dopamine, oxytocine.

Continue à avancer et tu ne deviendra peut être pas en bonne santé, mais tu deviendras en meilleure santé. N’utilise pas la santé comme une excuse.

Et puis ré-invente ta santé en premier. Dors plus. Mange mieux. Fais de l’exercice. Ce sont des étapes clés de la ré-invention.

CC) Et si mon partenaire m’a fait une embrouille et je suis en procès avec lui ?

Arrête les procédures et ne pense plus jamais à lui. La moitié du problème venait de toi, pas de lui.

DD) Et si je vais en prison ?

Parfait. Relis B). Et lis un max de livres en prison.

EE) Et si je suis timide ?

Fais de ta faiblesse une force. Les introvertis écoutent mieux. Se concentrent mieux. et ont un côté plus attachant.

FF) Et si je ne peux pas attendre 5 ans ?

Si tu as prévu d’être en vie dans cinq ans, alors tu peux aussi bien commencer maintenant.

GG) Comment je dois réseauter ?

Fais des cercles concentriques.

Tu es au milieu.

Le prochain cercle est celui de tes amis et ta famille.

le prochain cercle est celui des communautés sur internet.

Puis celui des rencontres autour des cafés,

puis celui des conférences et autorités,

puis celui des mentors

puis celui des clients et des créateurs de richesse.

Commence à faire ton chemin au travers de ces cercles.

HH) Que se passe-t-il si j’ai un problème d’égo ?

Dans 6 à 12 mois tu seras revenu à B)

II) Et si j’ai deux passions et je ne peux pas choisir ?

Combine les et deviens le meilleur sur la planète pour cette combinaison.

JJ) Et si je suis si excité que je veux enseigner aux autres ce que j’apprends ?

Commence à enseigner sur Youtube. Commence avec un premier spectateur et vois si ça prend.

KK) Et si je veux faire de l’argent pendant mon sommeil ?

En année 4, délègue ou sous-traite tout ce que tu fais.

LL) Comment je fais pour rencontrer des mentors et des leaders ?

Une fois que tu as assez étudié (après 100 à 200 bouquins) écris 10 idées pour 20 mentors potentiels. Aucun d’entre eux ne va te répondre. Ecris 10 idées de plus pour 20 nouveaux mentors. Recommence chaque semaine.

Crée une newsletter pour tous ceux qui n’ont pas répondu. Recommence jusqu’à ce que l’un d’entre eux réponde. Crée un blog et raconte tes efforts et ton apprentissage. Crée une communauté autour de toi devenant un expert.

MM) Si je ne trouve pas d’idées ?

Alors exerce-toi à trouver des idées. Le muscle des idées s’atrophie. Tu dois le reconstruire.

C’est dur pour moi d’atteindre mes orteils si je ne me suis pas exercé chaque jour. Je dois m’entraîner chaque jour avant de pouvoir atteindre mes orteils. N’espère pas obtenir de bonnes idées dès le premier jour.

NN) Que dois-je lire d’autre ?

APRES les livres, lis les sites internet, les forums, les magazines. Mais la plupart sont de la merde.

OO) Et si je fais tout ce que tu dis mais rien ne semble marcher ?

Ca va marcher. Patiente. Continue à te ré-inventer chaque jour.

N’essaye pas de voir le bout de la route. Tu ne peux pas le voir dans le brouillard. Mais tu peux voir le prochain pas et tu SAIS que si tu fais ce prochain pas tu finiras par atteindre le bout de la route.

PP) Si je deviens déprimé ?

Reste assis dans le silence une heure chaque jour. Tu dois revenir à ton centre.

Si tu penses que cela est stupide, alors ne le fais pas. Reste déprimé.

QQ) Et si je n’ai pas le temps de rester assis en silence ?

Alors reste assis en silence deux heures par jour.

Ce n’est pas de la méditation. Juste rester assis.

RR) Et si je flippe ?

Dors 8 à 9 heures chaque nuit et ne fais pas de commérages. Le sommeil est la clé numéro 1 pour une bonne santé. Ce n’est pas la seule clé. C’est juste la n°1.

Certains m’écrivent « J’ai juste besoin de 4h de sommeil » ou bien « Dans mon pays dormir c’est de la paresse ». Et bien ces gens vont échouer et mourir jeunes.

A propos des commérages ?

Le cerveau biologiquement veut avoir 150 amis. Comme cela quand tu es avec un de tes amis, tu peux balancer à propos des 150 autres. Et si tu n’as pas 150 amis, alors ton cerveau te fais lire des magazines people jusqu’à ce qu’il ait 150 amis.

Ne soit pas aussi stupide que ton cerveau.

SS) Et si j’ai l’impression que rien ne fonctionne jamais pour moi ?

Passe 10 minutes chaque jour à pratiquer la gratitude. N’essaye pas d’éliminer la peur. Remarque la colère. Mais permets-toi d’avoir de la gratitude pour ce que tu as. La colère n’est jamais bonne pour l’inspiration, mais la gratitude si. La gratitude est le pont entre ton monde et l’univers parallèle où toutes les idées créatives vivent.

TT) Et si je me coltine des problèmes personnels de tous les côtés ?

Trouve de nouvelles personnes pour être autour de toi.

Quelqu’un qui se ré-invente va toujours trouver des gens pour le faire retomber.

Le cerveau est terrorisé à l’idée de la ré-invention parce que cela est risqué.

Biologiquement, ton cerveau veut que tu sois en sécurité et la ré-invention est un risque. Alors il va te balancer dans les pattes de gens qui vont essayer de t’en empêcher.

Apprends à dire « non ».

UU) Et si je suis heureux dans mon job actuel ?

Bonne chance.

VV) Pourquoi devrai-je te faire confiance ? Tu t’es planté de si nombreuses fois !

Ne me fais pas confiance.

WW) Acceptes-tu d’être mon mentor ?

Tu viens juste de lire cet article.

D’après l’article de James ALTUCHER et librement traduit par GC.

 

 

Publicités