Dans l’article précédent je vous ai expliqué pourquoi j’avais ressenti le besoin de faire un retour sur moi-même :

  • des tentatives sans succès pour créer une activité sur internet, malgré le fait que j’avais énormément appris sur le sujet ;

  • le décès de ma mère, après 6 mois de descente en chute libre vers la mort, causée par une maladie neurologique ;

  • et au final une sorte de burn-out qui nécessitait un temps de pause.

  • Et probablement aussi une sorte de crise de la quarantaine / de la cinquantaine qui attendait sa résolution…

Cet été 2016 j’ai eu trois semaines de pause, c’est pas mal. Ça permet de se re-sourcer. En tout cas pour moi c’était la bonne durée.

Avant les tests dont je vais vous parler, j’ai en fait commencé par faire un retour sur moi même en écrivant ma « timeline ».

Je vous explique : je suis parti de mes plus anciens souvenirs et j’ai tâché de reconstituer mon historique avec les faits marquants, les lieux où j’habitais et les passions qui m’animaient. Tous les trucs que j’avais le plus en tête à chaque époque.

Non je n’ai pas écrit mes mémoires, j’ai juste noté des mots clés qui correspondaient à chaque étape, à chaque thématique, chaque lieu marquant. Le simple fait de réaliser cet exercice, m’a fait revivre pas mal de choses en accéléré !

Ayant décidé de me retrouver moi même, j’ai tout repris à la base : j’ai cherché à identifier ce en quoi je croyais vraiment (mes valeurs) et pas ce que les autres et le monde environnant voudraient que je croie.

Je suis parti à la recherche de mes forces, de mes talents naturels. J’ai voulu utiliser ces tests pour avoir un œil extérieur en quelque sorte. C’était comme avoir un coach virtuel. Je connaissais certaines de mes forces, mais étais-je vraiment sûr de les avoir toutes identifiées ?

Le premier test que j’ai utilisé est celui des 16 personnalités. J’ai appris par la suite qu’il est basé sur les types de personnalités élaborés par JUNG et actualisés ensuite par MYERS-BRIGGS.

En moins de 15 minutes vous répondez à une centaine de questions qui demandent de choisir entre deux réponses possibles, en se plaçant à différents degrés entre les deux propositions (de : un peu d’accord, à : tout à fait d’accord).

Vous pouvez passer gratuitement ce test ici :

https://www.16personalities.com/fr/test-de-personnalite

A signaler :

le questionnaire est en français, les résultats synthétiques sont en français également. Mais la version anglophone des résultats est beaucoup plus développée et mérite d’être consultée. On y trouve des conseils liés à votre type de personnalité vis à vis de vos relations amicales ou familiales ou encore vis à vis de votre potentiel professionnel, etc…

Si vous ne lisez pas l’anglais, et que vous avez passé le test, écrivez dans les commentaires le type de profil qui correspond à votre résultat. Je verrai ce que je peux trouver de disponible à ce sujet.

Quand j’ai lu les résultats, j’ai été bluffé. « C’est comme si ils lisaient dans mon esprit ! » C’était vraiment impressionnant. Parce que les résultats obtenus, ce sont plus que des forces ou une liste de talents. Ça décrypte la façon dont je raisonne, c’est quelque chose d’intime qu’on ne partage pas d’habitude, et qui se retrouvait là noir sur blanc devant moi. Simplement en ayant répondu une dizaine de minutes à un test en ligne !

Alors voici mes résultats :

profil INFP

INFP mes résultats

 

Comme vous le voyez, chaque critère est double. Et le pourcentage fourni donne une tendance. C’est important de le préciser, car il ne s’agit pas de se coller encore des étiquettes : on en a déjà assez ! Cela montre nos préférences dans nos modes de fonctionnement quotidien.

Bien sûr, au delà des résultats par critère, il y a une synthèse des tendances les plus fortes.

Vous pouvez voir les 16 types de personnalité ici :

16 types de personnalité

les 16 types de personnalité, vous les retrouvez ici : https://www.16personalities.com/fr/types-de-personnalite

 

Dans mon cas, mes tendances majeures sont résumées dans les initiales INFP, ce qui signifie :

I Introversion

N iNtuition

F sentiment (Feeling)

P Perception

Extrait du site http://www.16personalities.com/fr/ :

La personnalité INFP

“Médiateur”

Les personnalités INFP sont de vrais idéalistes qui recherchent toujours un soupçon de bien, même chez les pires personnes ou dans les pires évènements, et recherchent des moyens d’améliorer les choses. Bien qu’ils puissent être perçus comme étant des gens calmes, réservés ou même timides, les INFP ont une flamme et une passion intérieures qui peuvent vraiment briller. Comme ils ne constituent que 4 % de la population, le risque de se sentir incompris est malheureusement élevé pour les gens du type de personnalité INFP, mais s’ils trouvent des gens de même sensibilité qu’eux avec qui passer leur temps, l’harmonie qu’ils ressentiront sera une fontaine de joie et d’inspiration.

Ces tendances naturelles liées à mon fonctionnement interne permettent d’en déduire des forces naturelles. Dans mon cas ce sont les suivantes :

  • Idéaliste
  • Recherche et valorise l’harmonie
  • Ouvert d’esprit et flexible
  • Très créatif
  • Passionné et énergique
  • Travailleur et dévoué.

J’en ai tout de suite reconnu certaines : idéaliste, évidemment.

Ouvert d’esprit et flexible aussi (hum, trop parfois ?).

Créatif, oui dans une moindre mesure.

Oui, je recherche l’harmonie et j’y accorde de l’importance. Mais je n’aurai jamais mis ça dans une liste de forces si j’y avais réfléchi seul dans mon coin. C’est comme passionné et travailleur / dévoué : je reconnais que lorsque le sujet m’intéresse, je ne compte pas mes heures. Mais je n’aurai jamais mis ça en avant sur un document publicitaire me concernant !

Et j’ai donc trouvé des explications complémentaires en anglais, avec ce type de détails :

(Dans la version anglaise, ce n’est pas le médiateur qui donne un titre au profil INFP, mais un double rôle : guérisseur et idéaliste.)

Les guérisseurs ont beaucoup d’attention pour la vie intérieure d’un petit groupe de personnes sélectionnées ou bien pour une cause plus large. Leur grande passion est de soigner les conflits qui troublent les gens ou bien les conflits qui divisent les communautés. De cette manière ils restaurent l’intégrité ou la santé, pour eux-mêmes, leur cercle proche et leur communauté.

Les guérisseurs ont un sens profond d’idéalisme, qui vient d’un sens profond de ce qui est bien ou mal. Ils conçoivent le monde comme un endroit éthique et honorable, rempli de fabuleuses possibilités et de bienfaits potentiels.

Les INFP encore plus que les autres types avec une intuition dominante, ont pour objectif de rendre le monde meilleur. Leur objectif principal est de trouver le sens de leur vie. Quel est le sens de leur vie ? Comment peuvent ils le mieux servir l’humanité au cours de leur vie ? Ce sont des idéalistes et des perfectionnistes qui ne ménagent pas leur peine pour accomplir les buts qu’ils se sont fixés.

Les INFP travaillent beaucoup à l’intuition avec les gens. Ils font beaucoup confiance à leur intuition pour les guider et utilisent leurs découvertes pour rechercher ce que la vie a à offrir. Ils sont perpétuellement en mission pour découvrir la vérité et le sens qui se cache derrière toute chose.

Les INFP n’aiment pas le conflit et sont prêt à tout pour l’éviter. Si ils doivent finalement faire face à un conflit, ils l’abordent toujours sous l’angle de leurs émotions. Ils ne s’intéressent pas vraiment à savoir qui à tort ou raison. Ils se demandent ce que le conflit leur fait ressentir et n’ont vraiment pas d’intérêt à savoir s’ils ont raison ou non. Ils veulent juste ne pas se sentir mal. Ce trait de caractère tend parfois à les rendre irrationnels et illogiques dans les situations de conflit.

D’un autre côté les INFP font de très bons médiateurs et sont généralement doués pour résoudre les conflits des autres, parce qu’ils comprennent intuitivement les émotions et les perspectives de chaque bord et cherchent réellement à les aider.

Les INFP sont flexibles et plutôt cool, à moins qu’une de leur valeur soit attaquée. Si leur système de valeur est attaqué, les INFP peuvent devenir des défenseurs agressifs, en se battant passionnément pour leur cause.

Quand il s’agit de détails de la vie quotidienne les INFP sont traditionnellement en dehors du coup. Ils peuvent passer longtemps à côté d’une tâche sur le tapis, mais nettoyer avec beaucoup de méticulosité une minuscule poussière sur la couverture de leur dossier du moment.

Les INFP sont d’habitude des écrivains talentueux. Ils peuvent se sentir très inconfortable dans l’expression orale, mais ils ont une formidable capacité à définir et exprimer ce qu’ils ressentent sur le papier. Ils se retrouvent fréquemment dans des professions de service, comme conseiller, consultant ou professeur. Ils sont à leur top dans les situations dans lesquelles ils travaillent pour le bien de tous et dans les quelles ils n’ont pas à utiliser une logique terre à terre.

Je vous passe le reste, car le document d’origine en anglais fait 22 pages !

Mais c’est aussi à cause de ce genre d’information que je me suis dit que le test de 10 minutes avait des allures de lecture directe dans le cerveau !

J’ai même eu l’occasion de découvrir que j’étais dans la même catégorie que Richard Gere, la Princesse Diana, George Orwell, Aldous Huxley ou encore Mère Thérésa. En bonne compagnie finalement…

Bon, pour être transparent, on a toujours les défauts de ses qualités, et le document annonce aussi la couleur (concernant les relations) :

  • évite le conflit
  • déteste les critiques
  • a besoin de recevoir des encouragements
  • a tendance à ne pas exprimer ses sentiments
  • perfectionnisme
  • a tendance à tout garder sur ses épaules.

Bref, avec un investissement de 12 minutes pour le test (et quelques heures de recherche et de lecture) j’ai récupéré quelques pépites intéressantes.

Mais avant d’utiliser ces enseignements et ces nouvelles perspectives, j’ai complété ce test par un second.

En fait il s’agissait du premier dont j’avais entendu parler de façon très positive. Il s’agit de Strengths Finder.

C’est l’histoire d’un bouquin qui cite et explique 34 forces identifiées sur 40 années d’études. Et il y a un code unique inclus dans chaque livre. Un code qui permet de passer le StregthsFinder Test en ligne, pour connaître ses 5 forces principales.

Je vous raconte tout ça dans le prochain article…

GC

Publicités